La pêche au ina’a

Particulièrement appréciés frits ou en beignets, les ina’a sont des alevins de certains gobiidés pêchés périodiquement à l’embouchure des rivières et consommés par la population de Tahiti, Moorea et certaines îles des Tuamotu. Son appellation diffère selon les régions : « bichiques » pour la Réunion ou « poutine » pour la Méditerranée.

1

En Polynésie, les gobies de rivière adultes portent le nom de « o’opu » à Tahiti et « kokopu » aux Tuamotu. Or, les gobiidés de rivière sont principalement présents sur Tahiti et Moorea. A contrario, aux Tuamotu, il s’agit de gobiidés de mer, une espèce qui se distingue des gobiidés de rivière.

La Direction des Ressources Marines et Minières de la Polynésie française délivre des compléments d’informations au sujet du cycle de vie des gobies de rivière :

Cycle de vie Ina'a

Pour les gobies de mer, le cycle entier se déroule en mer.

La pêche des ina’a s’effectue en mer uniquement, à l’aide d’épuisettes appelées « tava’e » ou « tavai » ou de filets, toutes fabriqués avec de la maille « moustiquaire ».

Crédit :  JLM.LDT

Crédit : JLM.LDT

En général, la pêche se déroule à l’embouchure des rivières, mais il arrive que les bancs soient capturés pendant leur progression dans le lagon ou même au large.

La période favorable de pêche se situe entre les mois de juin et septembre, mais il arrive qu’il y ait des décalages certaines années.

Les bonnes pêches peuvent générer plusieurs tonnes de captures en une seule journée. Les « ina’a » peuvent être conservés vivants 1 à 2 jours dans un vivier appelé « papare ». Installé dans la rivière ; pour certains, ce traitement améliorerait le goût du « ina’a ».

Crédit : A-C BL-DT

Crédit : A-C BL-DT

Par la suite, les pêcheurs font la tournée des quartiers pour les vendre à la criée ou au bord des routes, on les trouve également aux marchés municipaux. Préparés en omelette ou en beignets ils sont dégustés avec du riz, de la salade ou nature. Cependant, toute la production est consommée localement, il n’y a pas d’export.

5

Tahiti Vacances vous fera découvrir la richesse de la culture polynésienne qui éveillera tous vos sens et vous offrira une extraordinaire palette de sensations.

Contactez notre équipe de professionnels qui vous concocteront une expérience polynésienne singulière et épique.

Source : Site Internet de la Direction des Ressources Marines et Minières de la Polynésie française, http://www.peche.pf/

Publié dans Activités, Faune et flore polynésienne, îles | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

La pêche au ature

La pêche aux chinchards, petits poissons pélagiques qui, à certaines périodes de l’année (de décembre à juin) s’approchent en bancs très denses des Iles du Vent et franchissent les barrières coralliaires pour pénétrer dans les lagons. En Polynésie française, ils sont connus selon leur stade de croissance : ature, aramea et orare.

Il s’agit d’une activité saisonnière qui se pratique à la ligne pour la consommation domestique ou au grand filet (‘upe’a rahi) dont la quasi-totalité de la production sera commercialisée. Leur capture au grand filet mobilise une main-d’œuvre importante et requière un savoir-faire traditionnel influencé par la modernisation et l’urbanisation : apparition de nouveaux matériels et de nouvelles techniques…

Une fois le banc repéré, les pirogues encerclent les poissons et ramène le filet vers la plage. Vendus en bord de route ou au marché municipal de Papeete, les poissons sont, au préalable, soigneusement enfilés sur une lanière en écorce.

Aujourd’hui, les autorités compétentes ont règlementé la pêche au ature afin de pérenniser cette pêche et préserver cette ressource.

Découvrez quelques clichés d’une pêche au ature organisée à la Pointe Vénus dans la commune de Mahina, au nord de l’île de Tahiti :

Crédit : Jean-Luc Massinon

Crédit : Jean-Luc Massinon

Crédit :  Jean-Luc Massinon

Crédit : Jean-Luc Massinon

Crédit : Jean-Luc Massinon

Crédit : Jean-Luc Massinon

Frit, cru, trempé dans le citron ou le lait de coco, le ature est très apprécié par les polynésiens.

Tahiti Vacances vous fera découvrir la richesse de la culture polynésienne qui éveillera tous vos sens et vous offrira une extraordinaire palette de sensations. Contactez notre équipe de professionnels qui vous concocteront une expérience polynésienne singulière et épique.

Source : OTTINO, Paul. La pêche au grand filet à Tahiti.

Publié dans Activités, îles | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Firi Firi : la recette

Les Firi Firi

Cette semaine, Tahiti Vacances, vous apprend comment préparer des Firi Firi. Un délicieux beignet tahitien à base de noix de coco, servi traditionnellement au petit déjeuner.
Une recette très simple à réaliser !

Ingrédients

  • 350 gr de farine
  • 100 gr de sucre et un peu plus pour l’enrobage
  • 1 pincée de sel
  • 7 gr de levure boulangère
  • 80 ml d’eau tiède
  • 200 ml de lait coco
  • huile végétal pour la friture

Préparation

Dissoudre la levure dans l’eau tiède. Ajouter 1 cuillère à soupe de sucre, bien mélanger et laisser de côté la levure pour l’activer, jusqu’à obtention d’une consistance mousseuse.
Mettez tous les ingrédients (y compris la levure mousseuse) dans le bol d’un batteur électrique muni du fouet et bien mélanger. Vous devez obtenir une pâte épaisse et lisse. (Vous pouvez aussi le faire à la main)

Couvrir le bol et laisser la pâte dans un endroit chaud à monter pendant 3 heures.
Mettre la pâte dans une poche à douille et couper la poche pour obtenir un trou de sortie de 5 cm de diamètre.

Chauffer l’huile jusqu’à ce qu’elle atteigne 170 ° C.
Plonger la pâte dans l’huile chaude découper des morceaux d’une longueur de 13 cm .

Les faire frire des deux côtés jusqu’à obtention d’une couleur brune.
Disposer les Firi Firi sur une plaque recouverte de papier absorbant afin d’éliminer l’excès d’huile.

Pour finir, les rouler dans du sucre.

Remarques
Assurez-vous que l’huile est à 170 °C. Si la température est inférieure le Firi Firi deviendra détrempé et si elle est supérieure, il brûlera et ne sera pas cuit à l’intérieur!

 

Avec Tahiti Vacances, découvrez la Polynésie, ses incroyables îles, sa population accueillante et souriante, mais aussi la richesse de sa culture…
Nos experts voyages feront de votre expérience polynésienne un moment unique et inoubliable.
Contactez-nous !

Publié dans Recette de cuisine | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés

Le four tahitien

Cette semaine, Tahiti Vacances vous fait découvrir le four tahitien, mode de cuisson traditionnel des aliments en Polynésie.

 

Four tahitien du Sofitel Maeva Beach

Four tahitien du Sofitel Maeva Beach

Le ahima’a est un terme tahitien très ancien qui désigne le four tahitien : «ahi» signifiant «feu» et «ma’a» la «nourriture».
Les Polynésiens pratiquaient le ahima’a tous les dimanches. C’était une coutume mise en place par les missionnaires catholiques. La plupart des familles possédaient un coin pour faire le ahima’a : fare ahima’a : «la maison du four tahitien».

 

 

© Pension de la plage

© italiapolinesia.blogspot.com

Il s’agit d’un trou creusé dans la terre (de 50 à 80 cm de profondeur et 2 mètres de diamètre) au fond duquel on place du bois et de la bourre de coco, auxquels on met le feu, afin d’obtenir des braises. Il faut ensuite disposer des pierres volcaniques (poreuses) par-dessus, qui, soumisent à une forte chaleur, deviennent incandescentes. Elles sont ensuite recouvertes d’un tapis de feuilles vertes de bananier sur lesquelles on dispose la nourriture. Une fois cette dernière posée, l’ensemble est recouvert par des feuilles de bananiers, puis par une couche de sacs de coprah avec des pierres aux bordures. Le four est, pour terminer,comblé par une couche de terre qui permet la cuisson à l’étouffée.
Autrefois, la nourriture destinée au ahima’a était enveloppée en papillote dans des feuilles pour isoler la nourriture des pierres chaudes. Aujourd’hui , on utilise le plus souvent des cocottes.

© juratahiti.com

© juratahiti.com

Le ma’a Tahiti ou «repas polynésien» est composé de nombreux mets absolument délicieux, on y trouve du Ei’a (poisson du large) et du pua oviri (cochon sauvage). Il comporte également des fruits et des légumes comme, le uru (fruit de l’arbre à pain), le taro appelé aux Antilles le chou de chine, le fe’i (banane orange que l’on mange cuite), le fafa (feuille du taro cuite) et enfin le poe (dessert traditionnel).

 

© Bora Bora insider.com

© Bora Bora insider.com

Traditionnellement, le ahima’a est préparé le samedi pour être ouvert le lendemain et servi après l’église ou le temple.
Lorsqu’une famille faisait un ahima’a , il était de coutume qu’elle invite ses voisins pour partager ce festin.

 

 

 

Cette méthode de cuisson à l’étouffée prodigue aux aliments un goût fumé très particulier.
La Polynésie, ses merveilleuses îles et sa population tellement accueillante, vous attendent !
Avec Tahiti Vacances, découvrez la Polynésie autrement, découvrez l’authenticité !

Publié dans Activités, Recette de cuisine | Marqué avec , , , | Commentaires fermés

Hinarere Taputu, représente la France à l’élection Miss Monde 2015 !

Miss Monde 2015La charmante Hinarere Taputu, élue Miss Tahiti 2014, mais aussi, première Dauphine de Miss France 2015 est actuellement sur l’île d’Hainan en Chine. Elle participe au plus grand concours de beauté de la planète, Miss Monde, qui aura lieu le 19 décembre prochain. La belle polynésienne représentera la France à cette élection prestigieuse.
Tahiti Vacances vous en dit plus sur la préparation de notre Miss !

 

Comme chaque année, depuis sa création en 1951, Miss Monde oppose plus de 120 magnifiques jeunes femmes venues des quatre coins de la planète. Durant un mois, les candidates, réunies toutes ensembles, se préparent pour le grand show.
Le principe est simple, elles s’affrontent durant cinq épreuves : beauté pour une cause, multimédia, sports, talent et top model. La couronne de Miss Monde sera remise à celle qui obtiendra le score le plus élevé à l’issue de la compétition.
Il faudra donc attendre le 19 décembre prochain pour découvrir l’heureuse élue qui aura la chance de porter la couronne durant une année et ainsi devenir l’ambassadrice de la beauté à travers le monde.

Hinarere TaputuHinarere Taputu, première dauphine de Camille Cerf, Miss France 2015, est actuellement dans la ville chinoise de Sanya. Comme toutes les candidates, elle participe à des cérémonies, des festivals, rencontre la population chinoise…
Les résultats des premières épreuves d’Hinarere sont plus qu’encourageants. Cette année, la France a toutes les chances de pouvoir accéder à la couronne !
Vous pouvez suivre, jours après jour, les aventures de notre représentante en Chine grâce à sa page Facebook.

Le charme et la beauté de notre miss n’ont d’égal que la patrie qui l’a vue naître, la Polynésie…
Avec Tahiti Vacances, découvrez Tahiti et ses magnifiques îles. Des paysages, une culture et une douceur de vivre qui seront vous envoûter à coup sûr !
Notre équipe d’experts est à votre service et saura vous concocter un séjour à la hauteur de vos attentes !

Publié dans Non classé | Marqué avec , , , , , , | Commentaires fermés

La Polynésie, bercée depuis toujours par la musique et la danse…

Danceurs de Ori Tahiti sur la plage

La musique et la danse ont toujours occupé une place prépondérante dans la vie quotidienne des polynésiens et cela, bien avant l’arrivée des premiers étrangers venus d’Europe.
Tahiti Vacances vous propose cette semaine d’en savoir un peu plus sur cette musique et cette danse enivrante….

Troupe de dance tahitienne

©Tahiti infos

À l’arrivée des missionnaires européens, la pratique de la danse tahitienne appelée « ‘Ori Tahiti » fut interdite car considérée comme trop provocante.
La musique et la danse sont indissociables et font véritablement partie de l’identité culturelle polynésienne. C’est donc tout naturellement, qu’à partir des années 1950, cette tradition refait son apparition à Tahiti mais aussi dans les îles.
Aujourd’hui, le « ‘Ori Tahiti » a regagné ses lettres de noblesse. Il est pratiqué par une grande partie de la population polynésienne. Énormément d’écoles de danses se sont ouvertes et permettent ainsi de véhiculer les valeurs polynésiennes. Chaque pas de danse et chaque geste ont une signification bien précise.

Couple de danseurs

En réalité, il existe plusieurs danses polynésiennes. D’une île à l’autre, d’un archipel à l’autre, ces dernières diffèrent. Ainsi, on ne dansera pas de la même façon aux Marquises, aux Australes ou à Tahiti…

La danse accompagne tous les moments forts qui rythment la vie des polynésiens, que ce soit pour une naissance, un mariage ou bien d’autres événements. La danse est un parfait exemple de la joie de vivre des polynésiens, mais aussi de la grâce des femmes polynésiennes, les «Vahine ».

©Christian Durocher

©Christian Durocher

 

La danse polynésienne s’exécute au rythme des « to’ere » et des « pahu », qui sont des instruments de percussions, mais aussi au rythme du « ukulele », célèbre petites guitare à quatre cordes.

 

 

Les chants, intimement liés aux danses, occupent une place prépondérante dans la vie des

©Florian Charreard

©Florian Charreard

Polynésiens. Ces derniers, racontent des légendes anciennes, évoquent la beauté de Tahiti et ses Îles, les aventures vécues par leurs habitants, ou encore leur vie quotidienne. Ils peuvent aussi faire l’éloge d’une fleur, d’un fruit ou d’un arbre et en vanter les vertus. Les voix sublimes des chanteurs et chanteuses sauront vous transporter par leur douceur, même si vous ne comprenez pas les paroles…

 

Avec Tahiti Vacances, découvrez la beauté et l’énergie que dégagent la musique et la danse polynésienne. Nos spécialistes de la destination sont basés sur place, à Papeete, et vous feront profiter de leurs connaissances afin de répondre au mieux à vos attentes.
Avec Tahiti Vacances, offrez-vous le plus beau des voyages au meilleur des tarifs !

Publié dans Evènements, îles | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés

La Polynésie, le lieu idéal pour votre lune de miel

Lune de miel en Polynésie

Votre lune de miel est un moment très important de votre vie de couple, c’est pour cette raison qu’elle se doit d’être magique et absolument parfaite !
Destination mythique, La Polynésie est la première qui vient à l’esprit lorsqu’on s’imagine en voyage de noces…
Tahiti Vacances, le spécialiste de la destination polynésienne, vous explique, à travers cet article, pourquoi la Polynésie est l’endroit idéal pour ce moment si particulier…

 

La Polynésie, symbole du romantisme.

 © Greg Nagel

© Greg Nagel

Tahiti et ses îles sont incontestablement des destinations parfaites pour les couples en quête d’intimité. Dés votre arrivée, laissez-vous emporter par ce parfum de romance qui flotte dans l’air…
Les plages de sable blanc, les eaux cristallines et les couchers de soleil romantiques…. La carte postale est parfaite, alors, entrez à l’intérieur et passez de formidables moments sur les plus belles îles de la Polynésie sélectionnées par Tahiti Vacances.
La beauté calme et pure des îles offre un décor romantique et sensuel qui restera gravé dans votre mémoire à jamais !

 

 

La Polynésie, le dépaysement assuré

 © Grégoire Le Bacon

© Grégoire Le Bacon

C’est le paradis ! Oubliez le boulot, la routine du quotidien, les embouteillages et le stress…
Main dans la main, marchez le long des grandes étendues de sable blanc bordées de cocotiers et d’arbres aux senteurs exotiques.

 

 © Greg Nagel

© Greg Nagel

 

Nagez en compagnie des poissons multicolores, des tortues, des raies et nourrissez les requins. Vous serez émerveillés par les différents panoramas qu’offrent les îles hautes et les atolls. Découvrez également une nature luxuriante, proposant une large variété de fruits, légumes et poissons tropicaux au goût exquis !

 

La Polynésie pour tous les budgets

 © Kirklandphotos.com

© Kirklandphotos.com

Il est vrai que le tarif du billet d’avion est relativement élevé. Cependant, rien n’est trop beau pour votre voyage de noces !
De plus, la Polynésie propose différents types d’hébergements allant de l’hôtel 5 étoiles grand luxe avec bungalow sur pilotis, à la petite pension de famille typiquement locale au tarif plus qu’abordable.

 

 © Tim Mc Kenna

© Tim Mc Kenna

Nous vous conseillons, durant votre séjour d’essayer les deux afin de connaitre le luxe polynésien, mais aussi le côté plus typique où vous serez en contact direct avec la population.

 

 

 

 

Nos arguments ont su vous convaincre et vous souhaitez passer un séjour de rêve en Polynésie…
Faites appel à Tahiti Vacances ! Nous vous proposons une sélection des plus belles îles et des meilleurs logements. Découvrez également notre page spéciale « Lune de Miel », laissez-nous un message et ensemble organisons le plus incroyable des séjours !

Publié dans Lune de miel | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés

Le taro, un délicieux légume polynésien !

TarodièreLe taro est un tubercule des régions tropicales de la famille des aracées. Connu ailleurs sous le nom de songe, madère, chou chine ou dachine, il fait partie de l’alimentation de base des polynésiens.
Cette semaine, l’équipe Tahiti Vacances vous propose de découvrir ce légume hors du commun !

Introduit par les premiers navigateurs venus d’Asie, le taro est resté l’un des aliments de base de l’ensemble du triangle polynésien.
À partir de l’actuelle Polynésie française, le taro s’est répandu dans l’ensemble du triangle polynésien, en particulier en Nouvelle-Zélande, aux îles Samoa, aux Îles Fidji.

Tarodière

Le taro est une plante « versatile » : on en consomme le tubercule, mais aussi les jeunes tiges appelée « fafa » ainsi que les jeunes feuilles appelées « pota ». Riche en amidon, mais pauvre en protéines, le taro s’apparente à la pomme de terre bénéficiant d’une douceur et d’un parfum plus tropical. Les tiges et les feuilles ressemblent davantage aux épinards, et sont souvent surnommées « épinards tahitiens ».

Il est facile à cultiver, on le trouve surtout dans des terrains marécageux. À maturité, chaque racine mesure près de 20 centimètres de circonférence, et pèse jusqu’à 5 kilos !

 

 
Différentes espèces de taro

Avec un climat chaud et humide, les îles polynésiennes sont bien adaptées à la culture de cette plante. La Polynésie abrite d’ailleurs près de 29 espèces différentes de taro.

 

Le tubercule est riche en amidon (30%), en fer, en fibres, en acides aminées et en vitamines (A, B1, B2, C), mais pauvre en lipides et protéines (moins de 1%).
C’est également un anti-oxydant, un coupe-faim et un anti-anémique. Sa composition aurait un effet positif sur les cancers et les troubles cardio-vasculaires.

Frite de taroTout comme le fruit à pain, la patate douce et l’igname, le taro, règne en maître sur la gastronomie polynésienne et accompagne le poisson, le poulet, le cochon et la chèvre. Le taro, très apprécié grâce à son arrière-goût sucré, peut également servir de base à un dessert, le Poe.

 

Le poulet fafa

Le fafa ou épinard polynésien, quant à lui, est mis à l’honneur dans une recette incontournable en Polynésie, le poulet fafa au lait coco !

 

 

Nous espérons que cet article vous aura donné envie de découvrir ce légume délicieux et original !
Pour l’apprécier comme il se doit, rien ne vaut un séjour en Polynésie afin de déguster la gastronomie de Tahiti et ses îles. Contactez-nous !

 

 

Publié dans Faune et flore polynésienne, îles | Marqué avec , , , , , , , | Commentaires fermés

Justin Bieber accro à Bora Bora !

Justin Bieber à Bora BoraC’est déjà la seconde fois cette année que la star canadienne pose ses valises pour un séjour détente sur l’île de Bora Bora.
De passage sur l’île au mois de juillet, le voilà de retour en ce mois d’octobre. Il semblerait qu’il soit devenu accro à Bora Bora !

 

Justin Bieber et sa compagneQuoi de mieux pour se ressourcer qu’un séjour au cœur de la Polynésie, sur l’île « star » de Bora Bora. On savait que les peoples aimaient la Polynésie, mais Justin Bieber, lui en est totalement raide dingue !
L’artiste canadien de 19 ans devenu célèbre avec le titre « Baby », en est déjà à son second séjour sur l’île en l’espace de 3 mois.

Cette fois-ci, il a voulu fJustin Bieber et son ami le champion du monde de boxe Floyd Mayweatheraire découvrir son petit coin de paradis à sa compagne du moment, le mannequin britanique, Jayde Pierce et son ami, le champion du monde de boxe, Floyd Mayweather. On peut d’ailleurs retrouver bon nombre de photos et vidéos de leur escapade sur les réseaux sociaux.

 

 

Justin Bieber sur la terrasse de son bungalow sur pilotiAu programme de ce séjour tropical : promenade sur la côte, balade en vélo, baignade et surtout farniente… Ils en profitent à fond et ce n’est pas les photos qu’ils postent qui nous contrediront !
Justin, totalement détenu, a même participé avec ses amis à une soirée Karaoké dans le bar de son hôtel. Il a volontiers pris le micro et poussé la chansonnette interprétant son hit «What Do You Mean?» ainsi que «Let It Be» des Beatles.

Justin Bieber félicitant de jeunes mariés !

Totalement fan de la destination, Justin Bieber a affirmé qu’il ne s’agissait ni de la première, ni de la dernière fois qu’on le croiserait sur cette île paradisiaque…
La suite de ses aventures polynésiennes très prochainement donc !
Si vous aussi, vous souhaitez découvrir la Polynésie et goûter au charme sans pareil de Bora Bora, contactez Tahiti Vacances, les spécialistes de la destination polynésienne.
Pour des vacances en Polynésie réussies, n’hésitez plus, faites appel à des experts !

Publié dans Bora Bora, îles, Stars | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés

Le paréo, un accessoire de mode made in Tahiti !

La vahine et le paréo

Originaire de Polynésie, le paréo est l’accessoire indispensable pour la plage ! Utilisé par tous à travers le monde, il est le digne représentant de la Polynésie, de sa culture et du mythe de la «Vahine».
Histoire, types de paréo et comment le nouer, nous vous livrons ses secrets !

Son histoire
Vêtement traditionnel polynésien, le paréo fut d’abord conçu en fibres tirées d’écorce d’arbre appelé «Tapa» que l’on assouplissait pour ensuite l’utiliser comme tissu. Ces derniers étaient décorés de figures géométriques ou de motifs floraux et les pigments naturels utilisés provenaient de terres colorées ou d’extraits végétaux.
Ce n’est qu’à l’arrivée des Européens, à la fin du XIXème siècle, que le tissage apparut en Polynésie. C’est à cette même période que le paréo en coton que nous connaissons aujourd’hui fit son apparition. Il prit le nom de «pāreu», le nom tahitien qui a donné le mot «paréo».

Les différents types de paréo
En Polynésie, il est peint à la main, les motifs sont souvent fleuris et de couleurs vives.
Mais il existe différentes méthodes de fabrication :
>>> Diverses parties du tissu sont trempées dans des bains de teinture, pour créer des dégradés et des zones de couleurs différentes. Le paréo est ensuite étendu à plat au soleil. Des feuilles de fougères et des fleurs ou des modèles (patrons) sont déposés à sa surface, et modifient la couleur du tissu durant le séchage au soleil, imprégnant le paréo de motifs.
>>> Une autre méthode consiste à étendre la pièce de tissu, puis de dessiner les contours du motif à l’aide d’une ligne de cire. Les différentes couleurs sont ensuite appliquées à l’aide d’une éponge imbibée de teintures. Il est mis à sécher au soleil, puis lavé plusieurs fois pour retirer la cire et fixer les couleurs.

Comment le nouer
Véritable spectacle pour les personnes de passage en Polynésie le «Paréo Show» est indémodable.
Nous avons sélectionné pour vous une vidéo de cette incontournable attraction.

 

 

Tahiti Vacances vous propose de découvrir la Polynésie et ses nombreux trésors…
Contactez nos agents et bénéficiez d’une qualité de service irréprochable !

 

 

 

Publié dans Non classé | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés