Le top 7 des plus jolies femmes en vacances à Bora Bora

Bora Bora
Pour beaucoup d’entre nous, Bora Bora est un mythe, le symbole des îles paradisiaques de Polynésie.
Il semblerait que pour les stars se soit la même chose…
Chaque année, l’île de Bora Bora, ses hôtels de luxe et ses merveilleuses villas accueillent des personnalités connues, venus en Polynésie pour se ressourcer au soleil le temps d’un séjour inoubliable.
Tahiti Vacances vous propose de découvrir quelles sont les plus belles femmes venues se dorer la pilule sous le soleil de Bora Bora…
Eva La Rue
Eva La Rue à Bora BoraVenue sur l’île de Bora Bora avec son petit ami, Eva La Rue alias Natalia Boa Vista dans Les Experts : Miami, s’est fiancée sur l’île avec son compagnon, l’homme d’affaires Joe Cappuccio. Bora Bora rime avec amour et romantisme.

 

Heidi Klum
Heidi Klum à Bora BoraL’ex-mannequin allemand et jury de l’émission America’s got talent adore Bora Bora ! En effet, il n’est pas rare de la croiser, elle vient régulièrement y séjourner.

 

 

 

Nicole Kidman
Nicole Kidman à Bora BoraLa star de cinéma et son époux Keith Urban ont choisi la Perle du Pacifique pour leur lune de miel…
Un lieu idyllique, calme et surtout loin des paparazzis !

 

 

Eva Longoria
Eva Longoria à Bora BoraLa belle Gaby de la série Desperate Housewife a passé quelques jours dans le luxueux complexe hôtelier St-Regis de Bora-Bora accompagné de son mari, aujourd’hui devenu son ex, Tony Parker.

 

 

 

 

 

Christina Applegate
Christina Applegate à Bora BoraAprès son somptueux mariage avec le beau Johnathon Schaech, la belle s’est envolée pour une incroyable lune de miel, direction le Hilton Bora Bora Nui Resort and Spa.

 

 

 

 

 

Kim Kardashian
Kim Kardashin à Bora BoraAccompagnée de son clan au complet, elle s’est offert des vacances de rêves sur l’île de Bora Bora. Des vacances qui, bien sûr, ont été filmée et rediffusée dans le reality-show Keeping Up with the Kardashians.

 

 

 

 

Paris Hilton
Paris Hilton à Bora BoraLa belle héritière s’est offert un séjour de rêve sur l’île en compagnie de Doug Reinhardt. Au programme, rencontre avec les requins et les raies.

 

 

 

Vous aussi vous avez envie de visiter La Polynésie, ses merveilleuses îles et en particulier Bora Bora…
Vacances en famille, entre amis ou en amoureux… Lune de miel ou même mariage…
Contactez les spécialistes de la destination polynésienne, Tahiti Vacances !

 

Publié dans Bora Bora, Stars | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Rencontre avec le cachalot nain dans les eaux polynésiennes

Cachalot nain

Photo : Robert L. Pitman

Samedi 1er Août 2015, alors qu’il partait pour une excursion plongée, Lionel du Club de plongée Tahiti Iti Diving de Taravao a eu la chance d’observer en mer des cachalots nains !

Samedi matin, la mer était calme, sans houle ni vent, c’est là qu’un guide de plongée sous-marine a repéré 5 cachalots nains au large de Vairao (presqu’île de Tahiti). Lionel, le moniteur de plongée, explique  » On a vu quatre masses en surface qui ne bougeaient pas. On s’est approchés tranquillement. Je ne savais pas trop ce que c’était. J’ai d’abord pensé à des globicéphales ou des petits orques. Je me suis mis à l’eau plusieurs fois, mais je n’arrivais pas à les voir correctement. On les a laissé tranquille une demi-heure, puis on est revenus dans le même secteur. On avançait tout doucement et il y en a un qui est venu derrière l’hélice du bateau. Je me suis dit qu’il avait peut-être envie de jouer, et c’est là que je me suis mis à l’eau. Il est resté proche de moi et j’ai pu le filmer. On est resté à peu près une heure avec eux.”

Cette espèce dont le nom scientifique est Kogia sima est un odontocète (possède des dents). Il est de petite taille (environ 2 mètres) et vit en petit groupe (2 à 8 individus).
Il fait partie des 21 espèces de cétacés répertoriés en Polynésie française… Mais il ne se montre que rarement !

Fiche cachalot nain

 

Retrouvez en image cette rencontre incroyable !

Avec l’équipe Tahiti Vacances, découvrez la Polynésie, sa faune et sa flore merveilleuse.
Découvrez des paysages à couper le souffle !
Notre équipe d’agents de voyage d’origine polynésienne saura vous conseiller au mieux selon votre budget et vos envies, alors n’hésitez plus et faites appel à des experts !

Publié dans Activités, Evènements, Faune et flore polynésienne | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Moorea, l’île magique !

Panorama de Moorea Magnifique, majestueuse, splendide… les superlatifs manquent pour décrire Moorea, l’un des plus beaux endroits de la planète.
Cette semaine nous vous livrons quelques infos utiles sur Moorea, suivez le guide !

Géographie
MooreaSituée à 18 kilomètres au nord-ouest de Tahiti
Île volcanique de forme triangulaire
Superficie de l’île : 134 km²
Longueur de la côte : 60 km
2  baies principales : la baie d’Opunohu et la baie de Cook.
4 motus et 12 passes
Plus de 16 000 habitants.

Histoire
1767 : découverte de Moorea par Samuel Wallis
1769 : les officiers et naturalistes de James Cook explorent et établissent un observatoire astronomique sur l’île.
1817 : les missionnaires anglais installent une mission d’évangélisation et créent une sucrerie et une usine textile.
1843 : la France annexe la Polynésie française

Pour s’y rendre
Le Ferry 2 de la Compagnie Aremiti

 

 

 

Par bateau : à une demi-heure par catamaran à grande vitesse avec la Compagnie Aremiti
Par avion : Air Tahiti propose plusieurs vols, souvent sur le trajet vers d’autres îles

Se loger
Hôtel 5 étoiles sur Moorea Hotel Les TipaniersL’agence de voyages Tahiti Vacances vous propose un large choix d’hébergement sur Moorea. De l’hôtel 5 étoiles à la pension de famille typiquement locale, nos agents de voyage sauront vous conseiller au mieux afin de vous proposer le séjour dont vous rêvez. Nous nous adaptons à vos envies et votre budget !

Les activités
Excursion en quadAu Dolphin Center de MooreaBateau à fond de verre

 

 

 

Un grand nombre d’activités sont proposées sur l’île de Moorea : plongée, safari 4X4, randonnée en quad, excursion sur le lagon en pirogue, en Paddle ou en Jet ski…
Notre partenaire Tahiti Activités a sélectionné pour vous les excursions et activités à ne pas manquer sur l’île magique ! Sur terre ou en mer, faites votre choix et réservez vos activités en quelques clics !

Envie d’en savoir plus ?
Pour connaitre plus en détails Moorea, l’île sœur de Tahiti, nous vous donnons rendez-vous sur notre site internet ! Vous y découvrirez une mine d’informations très intéressantes !
N’hésitez plus, pour vos vacances en Polynésie, faites appel à des experts, contactez Tahiti Vacances !

Publié dans Activités, îles | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Pêche à la mouche en Polynésie

© Haumana Cruises

© Haumana Cruises

La pêche à la mouche en eau salée, et plus particulièrement la pêche au Bonefish ( Ioio en Tahitien), fait de plus en plus d’adeptes. La Polynésie française et plus précisément l’archipel des Tuamotu abritent des lagons qui regorgent de cette espèce.

 

Big Bonefish

© Haumana Cruises

Les eaux turquoise et limpides des lagons des Tuamotu se prêtent particulièrement bien à la pratique de ce sport très en vogue.
Le Bonefish est une espèce peu consommée par les habitants des atolls. Cependant, tous les pêcheurs le connaissent et racontent en avoir capturé des quantités importantes dans les « parcs à poisson ».
Avec le développement du tourisme dans ces atolls éloignés, la pratique de la pêche à la mouche commence à se démocratiser et aujourd’hui de plus en plus prestataires proposent des excursions « fly fishing ».

 

Les atolls sélectionnés par Tahiti Vacances pour pratiquer la pêche à la mouche :

 

© Haumana Cruises

© Haumana Cruises

 

 

>> Tikehau : considéré par le Commandant Cousteau comme un des lieux les plus poissonneux de la planète.
>> Rangiroa : possède de superbes « flats » pour la pratique de la pêche à la mouche.

 

 

 

 

Les espèces les plus souvent rencontrées dans ces lagons :
Carangue bleue, baliste, barracuda, napoléon, bec de cane, poisson perroquet, mérou et de nombreuses autres espèces.

Tahiti Vacances vous propose de réserver votre séjour, mais aussi vos activités grâce à notre site consacré aux activités, Tahiti Activités. Vous y trouverez une mine d’idée pour découvrir la Polynésie autrement.
Nos agents de voyages, tous natifs de Polynésie sauront vous conseiller, selon vos attentes et ainsi faire de votre séjour le plus inoubliable des moments !

Avec Tahiti Vacances et Tahiti Activités, les vacances n’auront jamais été aussi faciles à organiser !

Publié dans Activités, Faune et flore polynésienne, îles | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Recette polynésienne, le poulet fafa

Cette semaine, l’équipe Tahiti Vacances fait voyager vos papilles et vous fait découvrir une recette polynésienne, le poulet fafa, un plat incontournable en Polynésie !!

 

Le fafa est la feuille issue d’une variété de taro (aussi appelé songe, madère, chou chine ou dachine). Appelé plus communément  « épinard polynésien », le fafa est riche en sels minéraux, fer et calcium. Il réclame une cuisson longue afin d’éviter toute irritation sur la langue quand on le consomme. Le fafa accompagne traditionnellement le poulet.
C’est cette recette que nous allons partager avec vous aujourd’hui !
À vos tabliers !!

© Tatiana Salmon

© Tatiana Salmon

 

Temps de préparation : 20 mn
Temps de cuisson : 40 mn

 

 

 

Ingrédients  pour 6 personnes :
- 600 g de fafa (environ 50 à 60 feuilles). Pour cette recette, les feuilles de fafa pourront être remplacées par des pousses d’épinards,
-  6 grosses cuisses de poulet,
- 35 cl de noix de coco râpé (ou une boite le lait coco),
- 4 oignons – 3 citrons verts – 2 gousses d’ail
- 1 bouillon de volaille (cube),
- 1 bouquet garni
- 10 g de maïzena – curry fort,
- 1 racine de gingembre frais,
-  sel, poivre.

Préparation
- Commencez par laver les feuilles de fafa en enlevant les côtes les plus grosses. Émincez-les finement et faites les cuire pendant un bon quart d’heure dans de l’eau citronnée et salée. Égouttez et laissez refroidir. ( Si vous utilisez des épinards, il vous suffira de les faire cuire de la même façon)
-  Épluchez les oignons et taillez-les ainsi que le gingembre.
-  Débitez les cuisses de poulet selon leur taille en deux ou trois.
- Chauffez un litre d’eau avec un bouillon de volaille et un bouquet garni.
-  Faites revenir l’oignon et le gingembre dans une cocotte. Puis rajoutez les morceaux de poulet, l’ail et faites dorer lentement.
-  Lorsqu’ils sont bien roux, ajoutez les feuilles de fafa pré-cuites et y adjoignant le reste de citron. Salez et poivrez, puis ajoutez le curry et la maïzena.
-  Remuez lentement sans faire attacher pendant 5 minutes, tout en mouillant régulièrement avec le bouillon.
-  Couvrez et faites cuire pendant 40 mn à feu doux.
-  Préparez le lait de coco. Prévoyez deux doses, l’une pour lier la sauce du poulet, l’autre pour recouvrir le plat avant de servir.
-  A la fin de la cuisson, sortez les morceaux de poulets et le fafa de la cocotte, liez le jus avec le lait de coco sans faire bouillir.
-  Une fois la sauce réduite de moitié, rajoutez poulet et fafa en faisant cuire 5 minutes encore à feu doux.
-  Servez dans un grand plat, accompagné de riz !

Bon appétit !!

 

Tahiti Vacances vous propose tout au long de l’année des séjours au cœur des plus belles îles de Polynésie. Venez découvrir une histoire et une culture captivante. Venez à la rencontre des Polynésiens, un peuple vraiment accueillant !!

Publié dans Recette de cuisine | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Entrez dans la carte postale et découvrez Tikehau…

Plage de Tikehau

© Philipe Bacchet

Cette semaine, Tahiti Vacances vous fait voyager au coeur de la Polynésie française et vous emmène dans l’archipel des Tuamotu, à la découverte de l’atoll de Tikehau.
Sa géographie, son histoire et ses attraits touristiques, nous vous livrerons tous les secrets de ce lieu paradisiaque…

La géographie de Tikehau

Carte de TikehauTikehau, situé à 300km au nord de Tahiti, est un atoll de forme quasi circulaire dont la couronne récifale fait 26 km de diamètre. Ce dernier est formé de nombreux petits motu couverts de végétation et de cocotiers.
Tikehau ne possède qu’une unique ouverture sur l’océan, il s’agit de la passe de Tuheiava, qui n’est d’ailleurs praticable que par des bateaux ne dépassant pas 3m de tirant d’eau. On accède à l’île par la mer ou bien par les airs. En effet, Tikehau possède un aérodrome situé à proximité du Tikehau vu du cielvillage et des vols journaliers sont opérés par la compagnie locale, Air Tahiti.
La population de Tikehau était de 529 habitants en 2012 et vit principalement de la pêche, de la culture du coprah. Il existe quelques fermes perlières, mais la perliculture n’est qu’une activité d’appoint à Tikehau, tout comme le tourisme.

 

Un peu d’histoire…

La première mention de Tikehau est faite en 1816 par le navigateur germano-balte Otto von Kotzebue lors de sa première expédition en Polynésie. Il la nomme « Île Krusenstern » . L’expédition Wilkes passe également par l’atoll 23 ans plus tard.
L’atoll est rendu célébre à partir de 1987 grâce à  Jacques-Yves Cousteau qui y réalise l’une de ses grandes expéditions. Il dira d’ailleurs de la mer intérieure de Tikehau, qu’elle est la plus poissonneuse au monde.

 

Où loger ?

Tikehau se traduit littéralement « chercher la paix »et sur l’atoll de Tikehau, le mot « dépaysement » prend tout son sens. En effet, Tikehau est un petit coin de paradis où vous ne croiserez pas des masses de touristes et pourtant c’est LE décor de carte postale par excellence !

© Kirklandphotos.com

© Kirklandphotos.com

 

Sur l’atoll, un seul hôtel, Le Tikehau Pearl Beach Resort, un lieu paradisiaque avec ses bungalows sur pilotis, sa piscine à débordement et son restaurant…

 

 

© Eric Pasquier

© Eric Pasquier

 

Mais l’atoll possède également de petites pensions de familles, certaines situées sur des motu et d’autres dans le village. Ce type d’hébergement chez l’habitant est le moyen idéal de découvrir l’île, ses attraits et les us et coutumes des habitants.

 

Ce qu’il ne faudra pas manquer durant votre séjour à Tikehau  !

Tortue dans le lagon de Tikehau>>  Les plongées dans le lagon ou dans la passe qui sont réputéesPlage de sable rose pour l’observation de la faune et la flore marine.
>> Les plages de sable rose qui bordent le lagon turquoise.
>> Les sorties magiques avec pique-nique sur les « motu ».
>> Le village de Tuherahera, un lieu pittoresque et coloré avec ses beaux jardins fleuris.
>> L’île aux oiseaux avec ses espèces endémiques à l’atoll.

© Philipe Bacchet

© Philipe Bacchet

 

>> La ferme perlière.
>> Le surf, à pratiquer dans un des spots les plus réputés
>> La visite des parcs à poissons

 

 

 

Cet article vous a donné envie de découvrir Tikehau ? Alors n’hésitez plus et contactez nos agents de voyages. Tahiti Vacances, c’est le spécialiste de la destination polynésienne !!
Retrouvez sur notre site internet les meilleurs lieux où loger et surtout les conseils avisés de nos spécialistes voyages.
Tahiti Vacances vous propose également de découvrir son site dédié aux activités, Tahiti Activités, retrouvez-y notre sélection des choses à ne pas manquer durant votre séjour à Tikehau.
Bon voyage !!

Publié dans Activités, Faune et flore polynésienne, îles | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Tahiti organise les premiers championnats d’Océanie de sports traditionnels Polynésiens

Course de pirogue à voile

La culture occupe une place prépondérante dans la vie quotidienne des Polynésiens. Chaque année, durant la période des vacances d’été ont lieu de grandes manifestations culturelles de dance , de chants, ainsi que des compétitions de sport traditionnel appelé « Tu’aro Ma’ohi« .
Cette année, ces jeux traditionnels auront une connotation particulière puisque pour la première fois, certains de nos voisins du Pacifique viendront se mesurer aux champions tahitiens !

Les mois de juin-juillet sont les meilleures périodes pour venir visiter nos îles. Le temps y est frais et il ne pleut que très peu. De plus, cette période est rythmée par les diverses manifestations du Heiva (fête de juillet).
Un des participants à la course de porteurs de fruitsLevée de caillou

 

 

 

 

Pour la dixième année consécutive, la fédération des Tu’aro Maohi met en place le Heiva des sports et jeux traditionnels, avec cette année une nouveauté. En effet, en plus des 238 participants des îles de la société, de l’archipel des Tuamotu et des Australes. Il y aura également deCourse de pirogue du Heivas compétiteurs de diverses autres nations du triangle polynésien. En tout, ce sont pas moins de 42 athlètes qui feront le déplacement jusqu’à Tahiti pour participer à ce grand évènement sportif et culturel. Tahiti accueillera donc des délégations venant de Hawaii, de Nouvelle-Zélande et de l’ïle de Pâques. Mais aussi des îles Cook, de Nouvelle-Calédonie, des Samoa, de San Diego et du Japon.

Au programme : lever de pierre, grimper de cocotier, décorticage de coco, courses de porteurs de fruits et d’autres disciplines similaires à celles pratiquées traditionnellement à Tahiti et que pratique aussi nos voisins du Pacifique.

Lancé de javelotUn événement exceptionnel auquel nous vous invitons ! Tahiti Vacances, votre agence de voyages spécialiste de la destination polynésienne vous propose des séjours sur-mesure. Nous serons nous adapter à vos envies et à votre budget. Alors n’hésitez plus et venez vivre la magie du Heiva !

 

 

Publié dans Evènements, Recette de cuisine | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Le corossol, un fruit aux nombreuses vertus !

Le corossol

© Happy Silvers

Cette semaine l’équipe Tahiti Vacances vous propose de découvrir un fruit peu connu en Europe, le corossol. Appelé Totara en Polynésie, ce fruit à la forme étrange présentent un grand nombre de bienfaits grâce aux éléments essentiels qu’il recèle.

 

Son origine

Le corossol sur son arbre

© Gregoire Le Bacon

Le corossol (aussi appelé Sapotille ou Graviola) est un fruit de la famille des Annonaceae, il serait originaire du nord de l’Amérique du Sud. Son arbre, le Corossolier, peut mesurer de 4 à 8 mètres et fleurit toute l’année. Les fleurs de corossolSes grandes fleurs, de couleur jaune vert, apparaissent sur les rameaux ou directement sur le tronc et donnent le corossol, un fruit exotique vert, en forme de cœur et hérissé de pointes tendres pouvant mesurer jusqu’à 25 cm de long et peser jusqu’à 5 kg. Sa chair blanche et pulpeuse, particulièrement parfumée, possède un goût à la fois sucrée et acidulée s’approchant du litchi.

Cet arbre aime les régions chaudes et humides, on le retrouve donc dans de nombreuses régions tropicales telles que les caraïbes, l’île de la Reunion, Madagacar mais aussi  au  Brésil et au Pérou, en Indonésie, en Malaisie, au Vietnam et en Polynésie, bien sûr.

Son utilisation

Fruit comestible, en Polynésie, le corossol est très apprécié ! On peut, par exemple, le mélanger à du lait avec un peu de sucre, une fois resté au réfrigérateur une petite heure, cela donne un dessert absolument délicieux ! Mais on en fait également de délicieux jus, des confitures, et même des sorbets.

Attention, toutefois, à ne pas en consommer les graines qui peuvent être toxiques à forte dose.

Ses vertus

On reconnaît au corossol de nombreuses vertus, il serait un fruit très utile pour se maintenir en forme et aider à combattre certaines maladies.

Le fruit ouvertSur le plan diététique, le corossol est riche en glucides, notamment en fructose,et il contient des quantités assez importantes de vitamines C, B1 et B2 ainsi que des acides aminés. Il contient également des fibres et des minéraux, notamment du potassium, calcium et magnésium.

D’après les recherches effectuées au sein de l’Université américaine de « Purdue » (http://www.lib.purdue.edu/) , les feuilles de l’arbre du corossol possèdent des propriétés qui détruisent des cellules cancéreuses. Elles sont réputées pour guérir le cancer des ovaires, du sein, de la prostate, des poumons, du foie et des intestins. Le fruit a une action hypoglycémique qui reste très intéressante pour traiter le diabète, et c’ est, en outre, un agent anti-microbien pour les infections bactériennes, parasitaires et fongiques.Il est aussi bon pour le cœur et stimule la digestion.

En Polynésie, on utilise les feuilles de corossol pour faire des infusions afin de lutter contre l’insomnie la dépression et les troubles nerveux. Afin de calmer les bébés trop nerveux, on peut mettre un peu de cette infusion dans l’eau de bain du nourrisson. On utilise également ces feuilles que l’on frotte sur le corps afin d’éloigner les moustiques.

Lors de votre séjour en Polynésie, découvrez ce fruit exotique absolument délicieux !

 

Tahiti Vacances vous propose tout au long de l’année des séjours en Polynésie aux meilleurs tarifs.  Visitez Tahiti et ses nombreuses îles toutes plus belles les unes que les autres et vivez un rêve éveillé !

Publié dans Faune et flore polynésienne | Marqué avec , , , | Commentaires fermés

La Pointe Venus et son phare

coucher de soleil sur la Pointe Vénus

 

L’équipe Tahiti Vacances vous propose de partir cette semaine à la découverte d’un lieu à visiter absolument durant tout séjour en Polynésie, il s’agit de la Pointe Venus et de son phare. Petit cap au Nord de Tahiti, bordée d’une sublime plage de sable noir, c’est le point le plus au Nord de l’île. Elle porte ce nom pour avoir été choisie comme lieu d’observation lors du passage de Vénus devant le soleil en 1769 .

Ensemble découvrons ce lieu empreint d’histoire qui a vu débarquer de nombreux navigateurs…

L’île de Tahiti fut découverte par le navigateur James Cook le 17 juin 1767. Comme la plupart des navigateurs après lui, il accoste dans la baie de Matavai, où est située la pointe Vénus.  En effet, cette baie offre un endroit abrité et facile d’accès car il n’y a pas de barrière corallienne.

Phare de pointe VénusLe destin de la pointe Vénus se précise en 1769 avec l’arrivée de l’Endeavour et de son Capitaine James Cook, venu en ce lieu dans le but d’observer le transit de Vénus.
En 1866, fut construit à cet endroit le seul et unique phare de Tahiti qu’on appelle en tahitien »Teara o Tahiti ». Cette tour carrée de 8 étages et d’une hauteur de 25 mètres fût édifiée en moellons et coraux  par Thomas Stevenson aidé par des maçons venus de Mangareva. Inauguré en 1868, le phare sera surélevé de 7 mètres en 1963.
Pour la petite anecdote, durant la Seconde Guerre mondiale, les habitants de la commune de Mahina (ville où est située le phare) avaient peint sur le phare des cocotiers  afin de le camoufler et enlever ainsi tout point de repère à la flotte japonaise qui risquait de débarquer. Ce bâtiment construit au beau milieu d’une cocotraie devint ainsi invisible. Le phare était tellement bien caché qu’il arrivait même au gardien de ne pas le retrouver les soirs où il buvait. Il grimpait alors à un cocotier pensant gravir les escaliers du phare.

La Plage de sable noire de la Pointe VénusAujourd’hui, le phare de la pointe Vénus est toujours en activité, guidant les navires à l’approche de Tahiti, il est également utilisé pour la navigation aérienne grâce à des lentilles additionnelles pour faisceaux aériens.
La pointe Vénus , sa longue et merveilleuse plage de sable noir, son eau émeraude et son phare… Un lieu empreint d’une forte histoire, mais surtout un lieu plein de charme où il fait bon se promener et se baigner…

Tahiti Vacances vous propose tout au long de l’année un large choix de séjour à la découverte de Tahiti, mais aussi de ses nombreuses îles toutes plus merveilleuses les unes que les autres. Nos spécialistes de la destination polynésienne s’adaptent à vos envies et  votre budget. Pour vos prochaines vacances, venez découvrir la Polynésie au meilleur prix!

 

Publié dans Activités | Marqué avec , , , | 2 commentaires

Le Varo, un animal marin très apprécié en Polynésie

Varo

Cette semaine, l’équipe Tahiti Vacances vous propose de découvrir un animal marin très apprécié en Polynésie pour sa chair, la squille, appelée plus communément dans nos îles, le Varo.

D’une longueur de 20 à 30 cm, sa morphologie ressemble à celle de la crevette et ses pinces repliées font penser à une mante religieuse, on la surnomme d’ailleurs la « mante religieuse des mers » ou la « crevette-mante ». On reconnaît facilement le Varo grâce à son habit rayé de bagnard. C’est un des invertébrés les plus rapides du monde ce qui en fait un redoutable prédateur. Ses pattes, aiguisées comme des rasoirs, se projettent sur ses victimes en 2 millièmes de seconde (plus vite qu’une balle de calibre 22 ) et génèrent une onde de choc capable de faire bouillir l’eau. Sa pêche peut donc s’avérer dangereuse…

On rencontre le Varo sur les fonds coralliens, rocheux et détritiques. Cet animal se cache dans un trou de sable, le plus souvent dans environ 30 centimètres d’eau. La pêche aux Varo peut se pratiquer à pied ou en apnée. Afin de le pêcher en toute sécurité et ainsi éviter toute blessure, il faut absolument éviter de manipuler cet animal autrement qu’avec du fil de pêche et des gants.
Sa pêche s’avère difficile, mais cela en vaut vraiment la peine ! En effet, sa chair, d’une extrême finesse et très savoureuse, n’a rien à envier à la langouste.
En Polynésie, sa pêche est réglementée afin de protéger l’espèce. Elle est autorisée de février à octobre et sa taille doit être supérieure à 18 cm.

Avec votre agence de voyages Tahiti Vacances, venez à la découverte de Tahiti et ses merveilleuses îles et dégustez nos délicieux produits issus de la mer. Un séjour en Polynésie avec Tahiti Vacances, l’assurance de vacances réussies au paradis !

 

Publié dans Faune et flore polynésienne | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés